4 raisons de regarder la série Insecure

Mis à jour : juil. 30

Diffusée pour la première fois le 23 septembre 2016, Insecure est une comédie dramatique dont chaque épisodes dure 30 minutes. Créé par Issa Rae, elle est la version améliorée de sa web série auto produite « Awkward Black Girl » (et diffusée sur YouTube). Désormais distribuée par la chaîne HBO, la série relate le quotidien d’Issa Dee et de son groupe d’amis, tous plus ou moins dans la seconde moitié de leur vingtaine.


J’en ai tellement parlé dans les Live avec Jessy, et on m’a tellement demandé ce que cette série avait de spécial, que je me suis dit que j’en ferais un article sur le blog pour t’expliquer ce que j’aime le plus dedans. Je te l’expliquerai en 4 points.


1- Le « struggle » de la vingtaine et la fin du mythe de la femme noire forte


La série commence avec Issa, personnage principal, et sa meilleure amie, Molly. Issa travaille au sein d’une association qui vise à apporter une assistance aux jeunes issus de quartiers défavorisés par du soutien scolaire, de l’orientation et des activités extra scolaires. Elle y est la seule femme noire et fait face à plusieurs challenges dans lesquels n’importe quelle femme noire en milieu professionnel blanc peut se reconnaître.


En parallèle, elle est dans une relation dans laquelle elle ne s’épanouit plus avec son conjoint, Lawrence, qui est sans emploi et n’aide en rien dans les dépenses ou les tâches ménagères de la maison. Ceci dit, il a ses raisons (et pour le savoir il te faudra regarder la série). Molly, elle, au début de la série, est LA working girl par excellence, extrêmement performante dans son travail et au sein d’une entreprise où elle aussi, est minorité en tant que femme noire. De prime abord elle a tout pour elle mais dans sa vie personnelle elle manque cruellement d’un partenaire avec qui se marier et fonder une famille. Elle explore donc le marché de la séduction en quête du prince charmant avec beaucoup de maladresse cependant.



Pour le moment, tout sonne très cliché, entre Issa et son struggle love, et Molly qui a des airs d’une Being Mary Jane, on serait tenté de se dire « qu’ya-t-il de nouveau chez Insecure que je n’ai pas vue dans une autre série afro-américaine ? »


Ce qu’il y a de différent, c’est de la JUSTESSE et de l’ÉQUILIBRE. Dans cette série, les hauts et les bas de chaque personnage te sont racontés sans fioritures, et toute mesure gardée. Ils évoluent en essayant de naviguer à travers les difficultés pour cette génération de se trouver, trouver sa voie professionnelle, trouver son âme-sœur, mais leur vie n’en est pas pour autant catastrophique. Victoires et défaites, joies et peines peuvent cohabiter dans un seul et même épisode sans pour autant que l’un n’éclipse l’autre, et c’est ce qui rend cette série authentique. Rien à voir avec les aventures d’une Olivia Pope ou d’une Annalise Keatting, qui, et malgré toute l’influence qu’elles ont eu sur moi, sont des personnages perpétuant cette image des femmes noires extrêmement performantes dans un et un seul domaine professionnel, au détriment de tous les autres aspects de leur vie personnelle. Cette tendance à « punir » les héroïnes noires en les privant d’un équilibre de vie dans presque toutes leurs représentations comme pour excuser leur présence à l’écran est une dérive que l’on reproche d’ailleurs beaucoup au black Hollywood, à commencer par les scénarios de Tyler Perry (d’ailleurs récemment surnommé « Trauma Perry » sur les réseaux sociaux). The Take en a d’ailleurs fait une excellente vidéo explicative, que je te conseille vivement de regarder (en activant les sous-titres si tu n'es pas bilingue).




Il était important de briser cette image de femme noire qui supporte tout tant qu’elle réussit professionnellement. Avec Insecure, Issa Rae réussit parfaitement à briser le cliché. Cette série est faite pour celles qui ne sont pas, ou ne veulent pas être des Annalise Keatting, ou des Olivia Pope. Insecure n’est pas une série qui va te plonger dans un imaginaire ou une fiction. C'est une série miroir, le reflet de toute une génération auquel tu pourras t’identifier et relativiser sur tes difficultés car elle s'inspire de faits RÉELS.


Avec Insecure, tu ne vas pas rêver. Tu vas te voir.

Et qu’on ne t’y trompe pas : beaucoup d’hommes noirs sont aussi fans de cette série car pour la première fois, ils ont l’impression d’être représentés dans des rôles plus complexes que les clichés auxquels on les a habitués. Leurs personnages ne sont pas des hommes violents, drogués, criminels ou incarcérés. Ce sont des jeunes se cherchant sur le monde du travail, explorant leurs émotions, qui font des dépressions, se retrouvent pour discuter de leurs problèmes, connaissent le chômage, font des erreurs et se relèvent, se marient, sont des pères, des frères, des cousins, des amis… Bref, des hommes tout à fait « normaux ».

D’ailleurs, le personnage de Lawrence a toute une fanbase masculine que la communauté des fans de la série appelle la Lawrence Hive. Lors de la saison dernière, ils avaient leur hashtag suivi d’un emoji dédié.





2 - La réalisation

Contrairement à la plupart des séries que nous regardons, Insecure est une série dont les réalisateurs peuvent varier d’un épisode à un autre. Certains épisodes sont parfois écrits et/ou réalisés par d’autres acteurs de la série ou du black Hollywood, avec des apparitions de célébrités hilarantes ou du monde du divertissement comme Regina Hall ou encore le chanteur Ray J.



Par exemple, l’un des épisodes de la dernière saison a été réalisé par Kerry Washington, la fameuse actrice du rôle d’Olivia Pope. L’épisode 8 de cette même saison a été écrit par Natasha Rothwell, qui joue le rôle de Kelli dans la série. L’épisode 7 se focalisant sur Molly, a été réalisé par Jay Ellis, qui joue Lawrence. Et j’aime beaucoup ce parti pris d’Issa de ne pas attendre que d’autres productions donne une place à son équipe. Elle partage sa plateforme en créant des opportunités pour eux. Et le résultat n’en est pas moins excellent. If they don’t give you a seat at the table, build your own !



Un autre des éléments qui font la qualité de ce programme, c’est celle de la photographie. En regardant la série, tu t’apercevras vite combien les images et la manière de tourner n’ont rien à voir avec tout ce que tu as pu voir jusqu’ici. Et c’est normal : la manière de filmer Insecure est à total contrepied de ce qui se fait déjà. Je t’invite d’ailleurs à regarder ce mini-reportage de sa directrice de photographie, qui explique le process qu’elle a créé pour capturer de manière unique les teints des acteurs noirs sans jamais les dénaturer (et tu peux activer les sous-titres en Français, si tu n'es pas bilingue!).




Le résultat est vraiment magnifique.



Source: OCS

3- Le style


L’un des domaines dans lequel Insecure ne te décevra certainement pas, c’est le style de ses personnages. Dans cette série, le style vestimentaire de chaque personnage reflète sa personnalité et/ou ses évolutions.


Au fil des saisons, la confiance que gagne le personnage de Lawrence s’exprime bien plus dans ses choix vestimentaires.


Jay Ellis jouant le rôle de Lawrence dans la série Insecure

L’une des pièces les plus remarquées de la saison 4 est cette robe jaune, la « yellow cami dress » de Jacquemus, portée par Yvonne Orji, qui joue le rôle de Molly.




Quant à Issa, sa garderobe ne fait que traduire son parti pris de soutenir et promouvoir des créatifs noirs.


Sur la couverture promotionnelle de la saison 4 (que j'ai choisi pour illustrer de cet article), Issa porte une veste de Lisa Folawiyo, une styliste Nigériane. La même veste qu’arbore Tiwa Savage sur sa récente couverture Billboard.




Elle porte une autre pièce de cette même créatrice dans un épisode de la saison 4.


Source: OCS

Mais mon coup de cœur, c’est cette veste rouge, qu’elle porte dans le plus bel épisode de la saison. Il s’agit d’une pièce de la marque sudafricaine Thebe Magugu.



Source: OCS

Un site peut te permettre de retrouver la plupart des tenues d’Issa, Molly, Lawrence ou même Daniel au fil des saisons. Si certaines pièces te tapent à l’œil, n’hésite pas à t’y rendre via ce lien.

Le dernier aspect du style d’Issa que je tenais à souligner, ce sont ses choix capillaires. Insecure est la première série afro-américaine dont je vois le personnage féminin principal porter ses cheveux naturels de mille et une manières. La versatilité de ses coiffures est une véritable inspiration pour une femme qui essaie d’apprendre à aimer et arborer ses cheveux naturels plus souvent, et dans différentes circonstances du quotidien.


Source: OCS

En même temps, c’est facile lorsque l’on a une Felicia Leatherwood dans sa glam squad. Si tu ne la connais pas, cette femme est la coiffeuse de certaines des plus grandes célébrités afro-américaines et travaille beaucoup sur le cheveu naturel. Son approche consiste à travailler sur un cheveu en bonne santé avant tout, et s’inscrit dans une démarche de reconquête complète de ton estime, et d’acceptation de la version la plus authentique de toi-même.

Personnellement je suis fan, et je t’invite à t’abonner à sa chaîne YouTube.


4- La bande son


Trouve-moi UNE série dont la sélection musicale est si bonne qu’elle a dû en faire une playlist par épisode, en plus de son propre album ?

I WILL WAIT. Les playlists Insecure sont SI BONNES, que je préfère laisser cette partie se passer de mot et t’inviter plutôt à les découvrir et juger par toi-même en t’abonnant au compte de la série sur Spotify.



Insecure est une excellente série en ce qu’elle permet aux millenials noirs vivant en occident de se voir représentés dans la complexité de leurs combats quotidiens, et aux autres générations de décrypter les codes, modes de consommation et habitude de cette population.


Pour moi, elle me rappelle qu’il y a aussi de la magie dans le fait d’être cette « awkward black girl » qu’est Issa, qui maladroitement, essaie de trouver sa place dans une société qui impose à sa jeunesse de se conformer à des normes obsolètes, sans aucun mode d’emploi ni GPS, et ce avant une date limite (études, stabilité financière, mariage, parentalité…).


Enfin, elle explore avec bien plus de profondeur les difficultés à tisser des liens ou maintenir ses relations amicales, familiales, professionnelles ou amoureuses à travers tout ce cheminement de la vingtaine à la trentaine. Une période de la vie où ton regard sur absolument tout et tout le monde (toi y compris), change à la vitesse de la lumière. Et où, pour y survivre et en ressortir grandi(e), tu devras t’habituer au fait que le changement, bien que bouleversant et peu confortable, n’est pas aussi grave que tu ne le penses.


Insecure, c’est cette comédie-reportage sur la dure transition de la vie de simple jeune à la vie de jeune adulte. Elle est pleine d’humour, de leçons et de beauté et pour toutes ces raisons je t’invite vraiment à la regarder.



Je terminerai avec le clip ce single de Jazmine Sullivan et Bryson Tiller, enregistré spécialement pour la série et dans lequel certains membres du casting apparaissent.


Retrouve Insecure sur OCS ou en supplément Amazon Prime !

97 vues

Retrouve-moi sur: 

  • Linkedin Jessy Diandra
  • Instagram Jessy Diandra
  • Facebook Jessy Diandra
  • Twitter Jessy Diandra
  • YouTube Jessy Diandra

info@mysite.com 123-456-7890

NEWSLETTER
Ne rate plus aucune de mes actualités.

© 2020 -  Site fait avec      par Justfair agency