E-réputation: (Re)prendre le contrôle en 3 étapes (2/3)

Après la juteuse partie 1 de cette série, me revoilà pour te détailler les tâches de la seconde partie de la refonte de ton image en ligne . Je ne parlerai pas trop, on va tout de suite entrer dans le vif du sujet. Une fois ton audit fait, tes publications et comptes supprimés, la deuxième étape, c’est le REBRANDING.  Tu vois le moment où le DJ interrompt sa musique pour crier « PUUULL UPPP » ou « REEEWIND » dans les morceaux de reggae dance-hall, juste avant de remettre la chanson qu’il a « rambobiné » ? Le rebranding, c’est pareil. À la différence qu’à la reprise, c’est un remix que tu vas nous mettre. 

Re-Quoi ?

En marketing,

 » Le terme anglais de rebranding désigne généralement un repositionnement plus ou moins prononcé d’une marque qui s’accompagne ou non de son changement de nom.

Selon l’importance et la profondeur qu’on souhaite donner au changement de positionnement et d’identité, la démarche de rebranding peut donc comprendre :
– un changement dans le nom de marque lui-même
– une évolution du logotype
– un changement de signature
– une modification des stratégies et axes de créations publicitaires
– …

La démarche de rebranding s’accompagne le plus souvent d’une refonte de la plateforme de marque. « 

Source : Définitions marketing.

Exemple avec le logo de la poste.

On va considérer dans le cas présent, la marque, c’est toi, et le message que tu tiens à véhiculer c’est: j’ai changé (pour le mieux, évidemment) et je ne veux plus être associé à tout ce que vous avez pu voir de moi auparavant.

Après un simple nettoyage

Ce qu’il vous faut maintenant, c’est poster intelligemment sur vos profils publics. J’explique ce que j’entends par cette expression parlais dans mon article sur l’importance de prendre soin de son e-réputation . Réfléchis à deux fois avant de poster. Si tu te sentirais mal à l’aise de devoir expliquer ce que tu t’aprêtes à publier , c’est que ce post ne devrait certainement pas apparaître sur ton profil public.

Et évidemment, rester vigilant sur la sélection de tes contacts privés.

Ne poste que ce que tu es prêt à assumer (devant n'importe quel public). Cliquez pour tweeter

Après suppression de tous tes comptes

Crée un compte privé

Et sur ce compte privé, pas de compromis: si tu n’avez jamais été en contact de ta vie avec cette personne qui t’envoie une demande d’ajout, TU REJETTES SA DEMANDE.

via GIPHY

Crée un ou plusieurs comptes publics sur le même réseau social

Ce compte est l’occasion pour toi de te présenter sous ton meilleur jour. Bien plus, il te sert de façade et te permettra certainement de faire taire les plus curieux, qui veulent à tout prix voir tes profils. Ils resteront certainement sur leur faim, puisqu’ils n’y trouveront jamais rien de croustillant (à moins que tu ne pousse le vice jusqu’à fournir de faux indices et les mettre sur de fausses pistes concernant ta vie privée… Mais je trouve que c’est beaucoup d’énergie pour de la fourberie inutile et qui risque en fin de compte de te porter préjudice). Dans tous les cas, cette solution te permet de « sortir couvert » sans pour autant te priver.

via GIPHY

          Si tu es blogueur.se / YouTubeur.se ou simple créateur.ice de contenu digital (comme moi), il se peut que tu doives aller plus loin que les étapes ci-dessus pour tirer ton épingle du jeu, c’est-à-dire marquer l’esprit de ton audience et attirer des marques et partenaires de qualité. Si tu souhaites vraiment te créer une image de marque forte et qui te soit propre, voici le processus que je te coneille de suivre :

1. Crée-toi une bonne identité visuelle

    Je parle ici d’un bon logo. Qu’il soit figuratif (une forme ou  une image) ou textuel, un bon logo est toujours bon pour les affaires. Comme je le disais plus haut, il permettra à ton audience de t’identifier très vite, peu importe le support où ton contenu apparaîtra. Mais aussi et surtout, il enverra un message fort à tout le monde (et surtout aux marques) : il traduira le fait que tu te prends au sérieux, et que tu souhaites qu’on te prenne au sérieux aussi. Un logo peut être déterminant dans la qualité de tes futures interactions.

Pour en créer un, n’hésite donc pas à faire appel à un.e graphiste professionnel, et de grâce, ne négocie pas les prix, Et PAIE-LE/LA EN TEMPS ET EN HEURE ! Ca peut paraître évident pour certains, mais moins pour d’autres, qui bénéficient pourtant d’une grande visibilité sur différentes plateformes, en partie grâce à ces logos (je ne donnerai aucun nom).

via GIPHY

2. Achète ton nom de domaine

     Point définition : un nom de domaine est l’équivalent d’une adresse postale sur Internet. Exemple : jessydiandra.fr ou purposecomweb.com .

     Comme le logo, le fait de posséder ton nom de domaine traduit l’importance que tu accordes au fait de soigner ton image. Le simple fait de pouvoir envoyer des e-mails en l’utilisant ( contact@tonnomdedomaine.sonextension) contribue à l’idée que se feront tes correspondants de toi. Si en plus, tu signes cet email avec ton logo, la boucle est bouclée. On achète un nom de domaine auprès d’hébergeurs web comme OVH, EX2 ou encore 1&1 et parfois à très petit prix. Même si vous n’y installez aucun site Internet, l’acheter au cas où peut s’avérer très utile (notamment si vous changez d’avis à l’avenir).

Quant aux signatures personnalisées, vous pouvez en créer une avec ou sans logo gratuitement sur le site mysignature.io .

3. Définis une stratégie

      Rome ne s’est pas faite en un jour. « Oprah wasn’t made in a day », comme disent les anglophones. Beaucoup de choses peuvent expliquer un succès, mais lorsque l’on en vient au succès d’une plateforme digitale, d’un influenceur, d’un concept ou d’une campagne, l’un des facteurs les plus déterminants, c’est une stratégie bien pensée.

Définir une stratégie, c’est définir une charte et un calendrier éditorial. La charte définit ta cible et les règles, le cadre, le ton et la fréquence de toutes tes futures publications. Le calendrier les planifie en fonction du support, du temps le plus favorable, et surtout de la plateforme (tout les monde n’est pas connecté à tous les réseaux sociaux aux mêmes heures). Cette stratégie te permettra de publier intelligemment de manière à optimiser la visibilité de tes contenus (ce qu’on appelle dans notre jargon « gagner du reach », « générer de l’engagement ») et maximiser tes chances d’accroître ton audience.

via GIPHY

4. Anticipe ta création de contenu

       Avant de déployer cette stratégie, avec ton « nouveau branding », crée un maximum de contenu en avance: planifie une séance photo avec un style différent, écris un maximum de posts (articles, publications sur facebook, Instagram, Pinterest, idées de vidéos YouTube) pour pallier aux éventuelles pannes d’inspiration, profite de chaque moment de libre que tu as pour créer. Mais ne disparais pas pendant trop longtemps : fixe une date pour ton retour et rappelle-la régulièrement à ton audience pour ne pas créer d’attente trop longue et ne pas les perdre entre-temps.

5. Exécute !

Et dans une période de 12 mois à 3 ans, recommence !

Et n’oublie pas que je suis là pour t’aider dans ce processus! N’hésite donc pas à me contacter. 

Me contacter

Abonne-toi à ma Newsletter !

Jessy Tweete

Articles récents

2018-11-12T18:35:18+00:00
EnglishFrench