E-réputation: (Re)prendre le contrôle en 3 étapes (1/3)

DDans mon premier article, je te parlais de l’importance de prendre soin de ta réputation en ligne. Dans l’introduction de cet article, je t’avais promis de t’expliquer plus en détail comment le faire et avec quels outils. Lelo eza lelo comme on dit chez moi, brace yourself comme on dit au USA, chose promise, chose dûe comme on dit ici : voici ce que tu attendais tant. Le processus et les outils. 

Avant de commencer à la jouer « brand new », il est important de connaître l’état actuel de ton e-réputation. Faire un état des lieux t’aidera certainement à choisir entre le fait de faire un « simple » ménage, ou de supprimer tous tes profils pour recommencer à zéro. Tu l’auras deviné: la première étape pour repredre le contrôle de ton image sur Internet, c’est donc un audit de ta présence en ligne.

Avant de te la jouer brand new, pense à faire un audit de ta présence en ligne. Cliquez pour tweeter

Sur Google

Tu connais certainement la procédure, elle est simple: tape ton nom dans la barre de recherche Google (ou tout autre moteur de recherche que tu utilises). Parcours les résultats, et n’oublie pas la partie « images ». Si tu trouves du contenu que tu souhaiterais faire disparaître, tu as alors 3 options :

             1. Supprimer le contenu toi-même

En te connectant à ton ancien compte Skyrock s’il s’agit d’un skyblog, par exemple (à supposer que tu te souviennes de tes identifiants de connexion…).

             2. Demander la suppression du contenu à un administrateur

S’il s’agissait d’une photo dans laquelle tu étais identifiée par exemple,, en faisant valoir ton droit à l’oubli numérique (pour en savoir plus, clique ici). Il existe même une formation OpenClassRoom sur l’apprentissage du contrôle de tes données personnelles.

              3. Faire de sur-référencement

        Le référencement désigne l’art de positionner un contenu web dans les résultats des moteurs de recherches. En optimiser son positionnement, c’est faire du SEO (Search Engine Optimization). Et par extension, avoir recours au sur-référencement, c’est positionner un maximum de contenu sur ces résultats de recherche. L’objectif : publier tellement de contenu (idéalement plus récent et de meilleure qualité) que l’ancien se retrouve sur la deuxième, troisième, énième page de résultats (que l’internaute moyen ne consulte jamais ou presque).

      Cette option peut te demander de créer ta plateforme en dehors des réseaux sociaux. Les pages et comptes Facebook sont généralement très bien référencés sur Google et ce dès leur création, elles peuvent donc être très utiles dans le cas présent. Mais une page peut ne pas suffire. Créer une, voire plusieurs pages Internet (liées ou non) soigneusement alimentése (par toi ou une autre adresse mentionnant ton nom) reste le moyen le plus efficace que je connaisse pour pratiquer le sur-référencement. Si tu souhaites créer ton blog, j’ai d’ailleurs une offre spéciale pour toi ! N’hésite pas à me contacter.

Sur Twitter

          Personnellement, je trouve que rien ne vaut cette bonne vielle recherche avancée Twitter. Dedans, tu pourras retrouver tous tes anciens tweets à l’aide de filtres très précis : mots ou phrases, dans un ordre précis ou dans le désordre, à une date précise ou à une certaine période. Mon conseil est d’y entrer tous les mots, noms de personnalités publiques (politiciens, artistes, célébrités) ou marques possible pour vous assurer que vos tweets d’hier ne vous contredisent pas aujourd’hui, ou ne vous fassent passer à côté de belles opportunités (j’en parlais d’ailleurs dans cet article en prenant l’exemple de Végédream).

Une fois tes tweets « borderline » ou « problématiques » trouvés, deux options s’offrent à toi pour les supprimer :

        1. Les supprimer un à un manuellement

Sur la droite, au dessus de chaque Tweet, se trouve une fleche pointant vers le bas. Cliquer dessus fera apparaître un menu dont la première option te proposera de supprimer ton tweet. Il te suffit de sélectionner cette option, et de confirmer ton choix.

via GIPHY

C’est long, mais c’est efficace.

      2. Tout supprimer à l’aide d’applications mobiles ou d’extensions

        Cette option n’est pas une pratique que je recommande à cause de toutes les failles de sécurité que les applications dont tu autorisez l’accès à ton compte peuvent créer. Pour en savoir plus, n’hésite pas à lire  cet article de la CNIL.

Parcoure également ta liste d’abonnés et d’abonnements pour ne plus suivre ou bloquer les comptes suspects ou dont le contenu ne te ressemble pas. Les « unfollow sessions » ont toujours du bon.

Sur Facebook

     Attention, ça devient croustillant (avis à toutes les avides stalkeuses qui attendaient cet article avec impatience) . Pour les propriétaires d’un ordinateur portable et utilisateurs du navigateur Google Chrome (je n’ai pas cherché sur les autres navigateurs), il existe une extension vous permettant de pratiquer une recherche avancée similaire à l’outil Twitter, mais avec encore plus de fonctionnalités. Cette extension s’appelle Advanced Facebook Search. Cet article du Blog du Modérateur en parle mieux que moi. Tu peux télécharger AFS gratuitement depuis le  Chrome Store. Et à partir de cette extension, comme sur Facebook, te stalker*.

*Point définition pour celleux qui ne sauraient pas ce que signifie « stalker »: 

« Dans le monde du jeu vidéo francophone et plus particulièrement les forums francophones consacrés aux jeux-vidéo, l’emploi comme verbe et anglicisme du mot  » stalker  » désigne l’action de traquer ou d’espionner une personne. Le traqueur est désigné alors comme étant un stalkeur (anglicisme) ou un stalker (anglicisme).  » – Source : Wikipédia

Cette extension est à coupler à Social Book Post Manager, qui vous permet de supprimer plusieurs posts en quelques clics.

Comme sur Twitter, fais un tri dans ta liste d’amis, et modifie tes paramètres de confidentialité si tu tiens à ce que ton compte Facebook reste privé.

Pour connaître la procédure, n’hésite pas à suivre les étapes du guide Facebook guide Facebook  à ce sujet.

Sur Instagram

Bien que je trouve assez difficile de publier du contenu sensible sur ce réseau, il se peut ton feed te déplaise et que tu préfères supprimer tout ou partie de tes posts. Voici quelques solutions :

           1. Archiver tes posts

          L’archivage te permet de conserver tes posts sans qu’ils n’apparaissent sur ton profil, et de les faire réapparaître plus tard si tu le souhaites. Clique ici pour en savoir plus : https://www.blogdumoderateur.com/archiver-photo-instagram/

          2. Supprimer manuellement

         Depuis l’application mobile, rendez-vous sur ton profil, clique sur la publication que tu souhaites supprimer, puis sur les trois petits points qui se trouvent en haut à droite de la publication. L’option « supprimer » se trouve en dernière position du menu qui s’affiche.

          3. Supprimer TOUT d’un coup.

          Depuis les appareils Apple (l’élite), l’application que je recommande s’appelle Insta Clean. Pour les appareils Android (no comment), son équivalent est Instant Cleaner. Ci-dessous un petit tutoriel :

          Tu remarqueras que tout supprimer est désormais devenu une véritable manière pour les artistes d’attirer notre attention avant la présentation d’un nouveau projet. Cardi B, Damso ou encore Kanye West y ont eu recours. J’ai d’ailleurs trouvé l’article de l’Interlude à ce sujet assez intéressant .

         Ceci dit, je trouve que cette pratique est à limiter, voire prohiber si ton objectif est de bâtir une base solide d’abonnés. Supprimer trop souvent tout ton contenu peut empêcher audience (followers et marques) de bien te cerner. D’où l’importance de bien réfléchir à une stratégie et une ligne éditoriale avant de poster (je suis là pour ça…). Personnellement, je n’en ai pas toujours eu une, mais même aujourd’hui, je laisse délibérément mes anciens posts, parce que je trouve qu’il serait encourageant pour mes abonnés de voir à quel point j’ai évolué depuis mon arrivée sur ce réseau. Et dans le pire des cas je préférerais archiver.

Je n’ai pas encore fait de recherche approfondie sur les autres réseaux sociaux, notamment LinkedIn et Pinterest, mais il me semble que pour les deux, il te faudra supprimer chaque contenu manuellement. Si tu le souhaites, je mettrai et article à jour plus tard en y ajoutant les informations que j’aurai trouvé.

En attendant, je te laisse faire ton petit audit et  décider des ajustements nécessaires à la bonne santé de ton e-réputation, avant de passer à la seconde partie de ce proessus, que je te détaillerai dans le prochain article. Mais si tu as la flemme de le faire, je peux m’en occuper pour toi…

ME CONTACTER

Et n’oublie pas de t’abonner à ma Newsletter (si ce n’est pas déjà fait) pour ne pas manquer mes prochains article !

M’ABONNER

Abonne-toi à ma Newsletter !

Jessy Tweete

Articles récents

2018-11-05T22:00:31+00:00
EnglishFrench