#WebScan, Coup de cœur, Noir de café

Granny Maxine

La trumperie de la semaine nous a été offerte par FOX News, chaîne d’information favorite de Donald Trump (ou plutôt, dont Donald Trump est le favori, allez savoir qui précède qui…).

Mardi dernier, Bill O’Reilly, journaliste sur la fameuse chaîne, s’est permis d’émettre un commentaire sexiste à l’encotre de la congressiste Maxine Waters. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Maxine Waters (que j’appelle “Granny Waxine”) est une femme politique américaine membre du Parti démocrate, représentante fédérale pour le 29ᵉ, 35ᵉ puis 43ᵉ district de Californie. Elle est née en 1938 à St Louis, et a donc tout connu de l’époque ségregationniste et de la lutte des droits civiques. Respectée par ses pairs, elle lutte activement en faveur du non-retrait de l’Obama Care et le vote d’une motion de censure envers l’actuel président de Etats-Unis. Vous l’aurez compris, Granny Maxine n’est pas une femme qui inspire le respect.
Apparemment pas à tout le monde, preuve en est: ce commentaire moqueur, désobligeant et très empreint du manque de professionnalisme qui fait la réputation des journalistes Fox News. Alors que la congressiste s’exprimait lors d’une interview sur la chaîne au sujet du comportement préjudiciable de Donald Trump, son correspondant, Bill O’Reilly s’est exclamé, hilare (et comme si c’était drôle): “Je n’ai pas entendu un mot qu’elle a dit. Je regardais la perruque James Brown. Avons-nous une photo de James Brown? C’est la même perruque. “

Un commentaire qui aurait pu faire sortir n’importe quelle femme de ses gonds. Mais pas Granny Maxine. Depuis l’élection, et même bien avant, Maxine Waters manie l’art de la subtile répartie avec un calme et une éloquence qui laissent bien souvent ses ennemis faire pale figure.

Click To Tweet

Le soir même, Granny Maxine s’exprimait sur la MSNBC pour rappeler à O’Reilly et à d’autres personnes qu’elle est: “une forte femme noire, et je ne peux pas être intimidée. […]”.

Elle a également partagé un message d’encouragement pour toutes les femmes qui font face à des propos dénigrants de la part d’individus dont le opinions importent finalement peu. «On ne peut pas penser avoir peur de Bill O’Reilly ou de n’importe qui d’autre. Et je voudrais dire aux femmes : n’autorisez pas ces têtes parlantes de droite, ces personnes déshonorantes, à vous intimider ou à vous faire peur. Soyez vous-mêmes. Faites ce que vous faites. Et abordons les problèmes réels de ce pays. “
Emballé, c’est pesé.

Granny Maxine n’en est ni à sa première ni à sa dernière intervention. Elle est bien déterminée à mettre fin au règne présidentiel des républicains en faisant sauter l’administration Trump, parrainages et textes de lois à l’appui.

Watch out, DT !

Originally posted 2017-04-04 12:00:57.

Laisser un commentaire